L’orthodontie : un élément essentiel de la santé des dents !

L’orthodontie ne consiste pas seulement à obtenir des dents parfaitement alignées. Cette spécialité dentaire permet également de résoudre, à tout âge, des complications comme une mastication défectueuse, un problème de respiration, ou des migraines liées à une tension de l’articulation temporo-mandibulaire.

L’orthodontie, également appelée orthopédie dento-faciale, est la discipline qui traite les anomalies dento-maxillo-faciales. Comme le rappelle la Société Française d’Orthopédie Dento-Faciale (SFODF), cette spécialité dentaire répond à plusieurs objectifs :

  • La préservation ou la recherche de la santé des dents et de l’ensemble de la bouche,
  • L’amélioration des fonctions oro-faciales (ventilation, phonation, mastication, expression) et celle de la posture de la tête,
  • L’amélioration esthétique de la denture et du sourire.

La plupart des parents emmènent leurs enfants voir un orthodontiste vers 6 ou 7 ans, lorsque les incisives temporaires commencent à tomber. C’est à peu près à ce moment-là que les dents temporaires sont présentes sur les arcades dentaires avec des dents définitives. Cette première prise de contact permet notamment de repérer certaines anomalies de position des dents, de mauvais rapports entre les deux mâchoires ou des anomalies des fonctions comme la ventilation, la mastication ou la phonation.

Un traitement orthodontique avant 11 ans
Si traditionnellement, la majorité des traitements orthodontiques débute vers 11 ans, il est possible de les commencer tôt pour stopper une pathologie évolutive, normaliser les fonctions oro-faciales, ou pour des raisons de santé bucco-dentaire. Par exemple :

  • Si les os de la mâchoire ne se développent pas correctement, la respiration nasale peut être gênée.  Ce qui entraine souvent des troubles du sommeil.
  • Certaines malpositions des dents ou de la langue chez l’enfant peuvent entraver la prononciation correcte de certains sons ou mots. Et entrainer des retards d’apprentissage scolaire.
  • Une mauvaise interconnexion des dents lorsque les mâchoires sont serrées peut perturber la posture globale du corps.
  • Des dents mal placées sont plus difficilement accessibles pour le brossage au quotidien. Avec le temps, la plaque bucco-dentaire s’accumule, augmentant le risque de mauvaise haleine, de caries ou encore de gingivites voire de parodontites à l’âge adulte.
  • L’enfant qui présente des incisives du haut très en avant, présente un risque plus élevé de les fracturer ou les luxer en tombant. Ces traumatismes sur dents ont des conséquences importantes pouvant aller jusqu’à la perte de ces dents.

L’alignement et l’occlusion dentaire en vue chez l’adulte
Si l’amélioration esthétique reste l’une des principales préoccupations du patient adulte qui entame un traitement orthodontique, l’alignement et l’occlusion dentaire représentent également de nombreux bénéfices sur la santé et la longévité de la sphère dentaire.

  • Par exemple, l’orthodontie va favoriser la réduction du nombre de bactéries pathogènes grâce à un meilleur contrôle de l’hygiène bucco-dentaire, une répartition uniforme de la mastication, la correction de défaut osseux. Elle permet aussi de diminuer des troubles des articulations grâce au travail sur l’équilibration de l’occlusion.
  • Une mastication incorrecte peut générer usures dentaires, déchaussements et pertes de gencive. De là peut découler un bruxisme, des douleurs articulaires et musculaires. Mais aussi une malnutrition latente et une réduction du flux salivaire (qui permet de nettoyer les dents), qui à long terme entraine des pertes musculaires et un vieillissement prématuré.
  • Le rétablissement de contacts harmonieux peut soulager les migraines et cervicalgies provoquées par une tension de l’articulation temporo-mandibulaire et préserver le capital dentaire à long terme en évitant les traumatismes de dents en mauvaise position.
  • L’apnée du sommeil est due à une obstruction nocturne au niveau du pharynx provoqué par une mauvaise position de la langue et un palais trop étroit. La mise en place d’un traitement orthodontique va permettre de libérer les voies aériennes et diminuer les apnées nocturnes grâce au bon repositionnement de la langue.

Peggy Cardin-Changizi

Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.